Partager :
Page d'accueil

Cache d'armes à La-Chapelle-Saint-Laurent

A La-Chapelle-Saint-Laurent, l'équipe de réception pour l'Organisation Civile et Militaire cache en divers endroits les armes et munitions réceptionnées suite au parachutage effectué à « Villeneuve » (commune de Neuvy-Bouin).

Fiche technique

Date : nuit du 12 au 13 mars 1943

Organisation : Organisation Civile et Militaire

Participants : Jean Turpault, Calixte Vendé, Constant Votion, Marcel Blaiseau, Frédéric Faucon puis André Sabiron pour le parachutage effectué à Chambroutet.

Mission : cache d'armes parachutées

Trouver une cachette sûre

Après le premier parachutage réalisé dans la nuit du 12 au 13 mars 1943, six conteneurs d'armes et de munitions sont transportés le lendemain dans de la ferme de "Villeneuve" jusqu'au domicile de Jean Turpault. C'est dans une charrette à bœufs, conduite par Calixte Vendé et sous plusieurs mètre cubes de fumier que voyagera le précieux chargement.

Un inventaire détaillé des armes et munitions réceptionnés sera effectué dans la journée du 13. La nuit suivante, le tout sera stocké dans le caveau de famille de Jean Turpault situé dans le cimetière de la Chapelle-Saint-Laurent. Cette mission est confiée à Constant Votion et Marcel Blaiseau.

Un second parachutage a lieu le 14 juin 1943. Treize conteneurs sont réceptionnés par l'équipe (soit 2,5 tonnes d'armes et de munitions, 2 postes émetteurs et 3 postes récepteurs). Frédéric Faucon transporte et stocke le tout dans son atelier installé près de la gare de La-Chapelle-Saint-Laurent.

Suite aux arrestations opérées par les services répressifs allemands dans les premiers jours du mois d'août 1943, l'équipe Organisation Civile et Militaire de La-Chapelle-Saint-Laurent est démantelée.

Hilaire Doret, mobilisé en 1916 puis en 1939 et Eugène Olivier de Bressuire, tous deux membres de l'OCM organiseront la réception de nouveaux parachutages. Ils réceptionnent au lieu dit « La Piranderie » (commune de Chambroutet) 8 tonnes d'armes et de munitions. André Sabiron assure le transport avec sa camionnette à gazogène de son père, boulanger à La-Chapelle-Saint-Laurent. Une partie des conteneurs sera stockée près du fournil, puis déménagée à la hâte suite à une alerte jusqu'au « Bois-Guillemet » chez Claude Ayrault.

Agence de création de sites Internet pour les professionnels et les collectivités située à Nantes