Partager :
Page d'accueil

Maison Dupuis à Verrières - PC clandestin du réseau Eleuthère

Sur la commune de Saivres, près de Saint-Maixent-l'Ecole, André Dupuis (Jean-Claude) installe en mai 1944 le poste de commandement de son groupe d'action : le réseau de renseignements Eleuthère qui deviendra le Triangle 16 au moment du débarquement allié en Normandie, aidant à la libération du pays par l'action armée.

Renseignement et action armée en Saint-Maixentais

En ce lieu, propriété de sa famille, André Dupuis (Jean-Claude) installe en mai 1944 le poste de commandement de son groupe d'action.

À l'automne 1943, André Dupuis est recruté par le réseau de renseignements Eleuthère et par le Service de renseignements de la France combattante. Pour remplir cette mission, il recrute dans son cercle de confiance huit jeunes gens, étudiants à l'École normale installée à Saint-Maixent-l'Ecole. Le groupe initial étend ses ramifications au département des Deux-Sèvres pour collecter clandestinement des informations sur les troupes allemandes d'occupation puis pour les centraliser à Verrières où elles sont codées avant leur transmission par poste-émetteurs au Bureau Central de Renseignements et d'Action à Londres.

Normaliens de lEcole normale de Saint-Maixent, 1940-41 © Conservatoire de la Résistance et de la Déportation des Deux-Sèvres

Normaliens de l'Ecole normale de Saint-Maixent, 1940-41 © Conservatoire de la Résistance et de la Déportation des Deux-Sèvres

Dès l'annonce du débarquement des Alliés en Normandie le 6 juin 1944, le groupe devenu Triangle 16 et dépendant directement de l'Armée secrète dirigée en Deux-Sèvres par Edmond Proust (Chaumette) multiplie les actes de sabotage sur les voies de communication. La mission inter alliés Jedburgh "Harold" commandée par le Major Whitty réussit, début août 1944, à renouer le contact avec Londres grâce au triangle 16. Dépourvue de poste-émetteur depuis sa destruction pendant son parachutage à la mi-juillet 1944 à l'Absie près de Bressuire, la mission est autorisée à utiliser celui du réseau Eleuthère. Ce contact assure à la Résistance locale des armes dont elle fait cruellement défaut et qui sont décisives dans la perspective de la Libération.

Le 16 août 1944, le « triangle 16 », sous l'autorité d'André Dupuis, prend le maquis dans les bois de Cathelogne (entre Augé et Saint-Georges-de-Noismé). Le groupe s'illustre à deux reprises par des actions d'éclats fin août 1944. Le « triangle 16 » a contribué à la Libération de la France au sein des Forces Françaises de l'Intérieur.


Agence de création de sites Internet pour les professionnels et les collectivités située à Nantes