Partager :
Page d'accueil

Walter Ulbricht

Homme politique communiste allemand, Walter Ulbricht (1893-1973) fut un dirigeant important de la République Démocratique Allemande (RDA). Il ordonna la construction du Mur de Berlin en août 1961.

L'un des pères fondateurs de la RDA

Du parti communiste à la RDA

Né dans une famille modeste et sociale-démocrate, il adhère au SPD (Sozialdemokratische Partei Deutschlands) en 1912. Au lendemain de la Première Guerre mondiale, il participe à la fondation du KDP (Kommunistische Partei Deutschlands) et entre, en 1928, au Comité central du parti.

Exilé pendant la Seconde Guerre mondiale, il revient à Berlin en 1945 pour reconstruire le KPD. Après la fusion en avril 1946 du KPD et du SPD qui donne naissance au SED (Sozialistische Einheitspartei Deutschlands - parti du pouvoir en RDA), il est l'un des pères fondateurs de la République Démocratique Allemande.

Vice-président du conseil ministériel de RDA de 1949 à 1960, il est nommé premier secrétaire du comité central du SED en 1953. En 1960, il succède à Wilhem Pieck à la présidence du Conseil d'État.

Le soutien aux interventions armées et la construction du Mur

D'un dogmatisme intransigeant, il soutient les interventions de l'armée soviétique à Budapest (1956) et à Prague (1968). Ces mêmes chars qui, en juin 1953, matent le soulèvement ouvrier à Berlin. Face à l'exode massif d'Allemand de l'Est via Berlin, il décide - avec le soutien de Moscou - l'édification du mur de Berlin dans la nuit du 12 au 13 août 1961.

Son intransigeance idéologique, à l'heure de la détente dans les relations Est/Ouest, excède Moscou. Sur pression de l'URSS, il cède sa place de Secrétaire général du SED à Erich Honecker en 1971. Jusqu'à sa mort en 1973, il conserve sa fonction de président du Conseil d'État.

Agence de création de sites Internet pour les professionnels et les collectivités située à Nantes