Partager :
Page d'accueil

Helmut Kohl

Helmut Kohl (1930 - ) chancelier de la RFA puis de l'Allemagne réunifiée, il mène une politique d'étroite collaboration avec la France de F. Mitterrand et fait de l'Allemagne un pilier de l'Union Européenne.

Vers la construction européenne

Helmut Kohl est élu en 1959 à la Diète du land de Rhénanie-Palatinat comme député démocrate-chrétien puis en devient ministre-président en 1969.

De 1982 à 1998, il est élu chancelier de la République Fédérale d'Allemagne puis de l'Allemagne. Sur la scène politique internationale, il bénéficie de la confiance des États-Unis tout en entretenant de très bons rapports avec l'URSS de Mikhaïl Gorbatchev puis de Boris Eltsine. Parallèlement, il est convaincu de l'importance de l'amitié franco-allemande. En ce sens, il conduit une politique d'étroite coopération avec la France de François Mitterrand.

Après la chute du Mur de Berlin dans la nuit du 9 au 10 novembre 1989, Helmut Kohl, sentant l'esprit unitaire souffler, devient le chancelier de l'unification des deux États allemands. Le 31 août 1990 est signé le traité d'unification. Berlin est désignée capitale de l'Allemagne. La réunification est effective le 3 octobre 1990. Il réaffirme la vocation pacifique et européenne de l'Allemagne, et ancre l'Allemagne dans l'Union européenne. En 1991, l'Allemagne est signataire du traité de Maastricht.

Helmut Kohl est fait Citoyen d'honneur de l'Europe en 1999.

Agence de création de sites Internet pour les professionnels et les collectivités située à Nantes