Partager :
Page d'accueil

Rudolph Hess

Membre du NSDAP et proche d'Hitler, c'est à lui que ce dernier dicte 'Mein Kampf'. Il est son représentant personnel.

Né à Alexandrie en 1894, petit-fils d'un émigré allemand en Égypte. Après la Première Guerre mondiale, durant laquelle il fut blessé à 2 reprises, il se consacre à la politique, distribue des tracts antisémites et antimarxistes à Munich où il est blessé lors d'une attaque contre une manifestation socialiste. Il rencontre Dietrich Eckart qui l'introduit dans la société de Thulé (loge pangermaniste et antisémite) où il rencontre Alfred Rosenberg. Séduit par les talents d'orateur d'Hitler, en qui il voit le " chef spirituel germanique " qu'il attendait, il adhère au NSDAP dès février 1920. En 1923, il participe avec Bormann à l'assassinat du " traître " Walter Kadow. Compromis dans le putsch de Munich, au cours duquel il arrête les ministres bavarois, il s'enfuit en Autriche mais rentre en Allemagne pour rester aux côtés de son Führer. C'est à lui qu'Hitler dicte " Mein Kampf ". Parvenu au pouvoir, Hitler en fait son adjoint et le nomme ministre sans portefeuille puis, en 1935, représentant personnel du Führer. Il accompagne Hitler dans ses déplacements à l'étranger, y compris lors de la signature de l'armistice à Rethondes en juin 1940. Convaincu que la victoire contre l'URSS passait par une alliance avec le Royaume uni, il se fait parachuter, sur sa propre initiative, le 10 mai 1941 près de Glasgow pour négocier avec le duc d'Hamilton. Il est arrêté, emprisonné, puis condamné à la prison à perpétuité. Il s'est suicidé dans sa cellule en 1987.

Agence de création de sites Internet pour les professionnels et les collectivités située à Nantes